LA CELEBRATION DES OBSEQUES.

«  Je ne meurs pas, j’entre dans la vie. » Ste Thérèse de Lisieux.

La célébration des obsèques n’est pas un sacrement, mais une étape importante dans la vie du baptisé. Les obsèques sont célébrées par les prêtres dans la mesure du possible. Cela n’empêche as qu’ils soient conduits par des laïcs, avec lettre de mission de la part de l’évêque. Ceux-ci, avec le prêtre participent à l’accueil et à l’accompagnement des familles en deuil. C’est dans l’Église que beaucoup de familles choisissent de dire adieu à leurs proches. La date et l’heure des obsèques sont fixées par la paroisse en accord avec l’organisme des Pompes funèbres que la famille a choisi.

Pour devenir Guides d’Obsèques, un laïc doit avoir suivi les deux années de formation à la pastorale des funérailles. A l’issue de cette formation il peu être appelé à conduire les obsèques. Pour ce faire, le prêtre responsable de la paroisse demande au vicaire général de venir reconnaître les laïcs formés auxquels il souhaite confier ce service.

Dans la paroisse de Séné, 5 laïcs ont été appelés comme guide d’obsèques.

«  En l’absence du prêtre ou lorsque celui-ci est dans l’impossibilité de présider la célébration, ceux sont eux qui en assureront le déroulement, comme cela se fait déjà dans la plupart des paroisses du diocèse.

Cinq équipes, une par secteur géographique, assurent l’accompagnement des familles en deuil. Elles sont chargées:

– pendant la célébration, de l’animation des chants choisis par la famille, des lectures (si la famille ne peut le faire), de la quête,

– de la prière à la chambre funéraire (à la demande de la famille),

– de la prière au cimetière (à la demande de la famille).

Décret de l’évêque de Vannes pour la Pastorale des Funérailles ( A lire ici)

Retour à l’accueil