SACREMENT DES MALADES.

Le sacrement des malades, appelé aussi l’onction des malades, demeure un sacrement très peu connu. Pendant longtemps, il a été vu comme le sacrement des derniers instants de la vie ( l’extrême onction). Nous savons pourtant que comme dans la célébration de tous les autres sacrements, nous en appelons à l’aide de Dieu. L’aide de Dieu pour fortifier le malade dans l’épreuve de la maladie. Cette maladie n’est peut-être pas la dernière, celle qui conduira à la mort. Le sacrement des malades peut donc ouvrir le chemin vers la guérison. A ce juste titre, il est considéré avec le sacrement de la réconciliation, comme étant un sacrement de guérison. Il ne faut pas attendre que le frère ou la sœur soit mourant ou mourante avant de faire appel au prêtre. Nous rendrons là un grand service à notre frère qui souffre.

l’onction des malades   du site du diocèse.

Retour à l’accueil